Le réveil, on le met un peu, beaucoup, pas du tout ...?

Je vous propose de découvrir dans cet article quelques points indispensables à connaître sur les réveils.


Je vous parle ici du réveil qui sonne dans vos oreilles pour signaler l'heure (souvent terrible) du lever. 


Lorsqu'on souffre d'insomnie on a tendance à avoir une haine viscérale du réveil, tant il nous angoisse et tant il nous arrache au peu de sommeil que nous en avons en fin de nuit. On le repousse mille fois avant de ce lever. On le coupe le weekend. 


Certaines habitudes ne sont favorables à un bon sommeil alors que d'autres aident.


Nous allons en parcourir quelques unes.

Faut-il mettre un réveil ?

Les études semblent montrer que oui. Et non. En réalité tu vas être surpris.e de voir et comment !


Le fait de mettre son réveil relève surtout de nos obligations sociales : aller au travail, emmener les enfants à l'école, se rendre à un rdv etc.


Si tu ne travailles pas, ou que tu travailles à ton compte et que tu peux organiser ta journée comme bon te semble alors les spécialistes conseillent de ne pas mettre de réveil.


À CONDITION de respecter ton chronotype, et donc de te coucher à l'heure qui te convient et ainsi laisser ton corps se réveiller naturellement.


Malheureusement, rares sont les personnes qui aujourd'hui ont ce luxe...

Les 5 choses à savoir si vous devez mettre un réveil

Si vous devez mettre un réveil, voici les meilleurs conseils à suivre pour que cela ne nuise pas à votre sommeil :



1 - Le réveil du soir


Quoi ?? Et oui ce n'est pas une blague !


Mettre un réveil le soir permet de se donner un horaire de début de routine.


20 ou 30 minutes avant l'heure de coucher définie, faites sonner un petit réveil pour indiquer qu'il est l'heure de tout arrêter et de rentrer dans votre préparation au sommeil, ce qui fondamental pour faciliter l'endormissement et augmenter la qualité du sommeil.




2 - Le réveil en weekend


Si vous mettez votre réveil tous les matins en semaine à 7h alors essayez de ne jamais dépasser 8h ou 8h30 les weekends pour harmoniser vos nuits et ne pas vous décaler chaque semaine en pensant "récupérer". 


Cela va vous pousser à respecter votre heure de coucher qui doit réellement correspondre aux besoins de votre corps. Le rythme veille/sommeil doit rester sensiblement le même tous les jours de l'année.


Dans le cas contraire on ne fait que courir après un sommeil perdu.




3 - Le bouton "snooze" est-il une bonne idée ?


Vous savez il s'agit de ce bouton qui repousse x fois de 5 minutes votre réveil !


Et bien d'après les recherches sur le sujet c'est une parfaite très mauvaise idée. 

En effet, à chaque fois que le réveille sonne, votre rythme cardiaque et votre pression artérielle s'élèvent.


Il semblerait que plus vous répètez ce stress sur votre système cardio vasculaire plus il se fatigue, ce qui fait le lit de nombreuse maladies dont l'issue peut-être dramatique en veillissant.


Alors autant mettre votre réveil une fois, le plus tard possible pour ne pas entrecouper votre fin de nuit et vous lever dans la foulée.




4 - Quel type de réveil choisir ?


Personnellement j'utilise mon téléphone, en mode d'avion.


D'autres personnes peuvent recommander des réveils connectés qui vont simuler le lever du soleil par exemple.


Où alors des réveils qui font de la musique douce ou même diffuse un parfum à base d'huile essentielle.


J'aurais tendance à dire : testez et voyez ce qui vous convient le mieux.


Cela dit, certaines études semblent montrer que tout appareil branché et connecté à quelques centimètres de ta tête la nuit peut troubler fortement la qualité de ton sommeil. Par principe de précaution certaines personnes n'utilisent que des réveils à pile.


Vous avez aussi la possibilité d'utiliser des montres qui font réveil, en sonnant doucement ou en vibrant. Très pratique d'ailleurs pour ne pas réveiller son partenaire.


Je n'ai pas de réponse tranchée à ce sujet. Il me tenait simplement à coeur de vous évoquer ces quelques pistes de réflexion et de vous proposer de faire votre propre expérience.




5 - Quelle heure de réveil choisir ?


Alors pour répondre à cette question je vous renvoie directement à la thématique des chronotypes.


Votre heure de réveil idéale, tout comme votre heure de coucher idéale bien sûr, dépend de votre horloge biologique.


Est-elle bien calée sur 24h comme 50% de la population ? 


Est-elle un peu en retard ou un peu avance ? Autrement dit êtes-vous plus du matin ou plus du soir.


Pour définir cela il faut vraiment se connecter à son corps et s'écouter. Écouter ses signaux de fatigue, se laisser guider par l'augmentation de la somnolence (et ne pas lutter contre elle). Si vous faites cet excercice de connection le plus souvent possible alors vous constaterez qu'à peu près tous les jours vous pourriez aller au lit à la même heure et vous réveiller naturellement à la même heure aussi.


Je vous avais déjà parlé du livre "Quand ?" de Michael Breus en podcast et je vous invite à vous y référer si vous souhaitez creuser le sujet.

Aurélie

tous droits réservés - ihdml.fr